HG config

Classified in : Développement - Tags : SCC

Quelques conseils pour utiliser Mercurial !

Vous avez décidé d'utiliser un gestionnaire de source et vous avez choisi Mercurial : bon choix !

Et vous avez choisi BitBucket pour enregistrer vos dépôts en ligne : encore un bon choix !

 ... en tout cas, ce sont les miens ! wink

Mercurial me parait mieux que git à cause de ces commandes ! BitBucket est un (le seul ?) dépôt en ligne qui permet d'utiliser Mercurial et qui permet d'utiliser des dépôts privés (pas accessible à tout le monde).

 

Démarrage

Pour démarrer, vous aurez toutes les instructions donnés par Bitbucket. J'ai également donné des liens vers des tutoriels dans un précédent billet.

Vous aurez quand même à définir des fichiers de configuration :

  • .hgignore : le fichier pour ignorer les fichiers à ne pas enregistrer dans HG, voir le billet Mercurial Dev Config.
  • .hgrc : Bibucket recommande de mettre une entrée pour enregistrer l'email du username ... mais il peut être très intéressant d'y inscrire aussi les informations pour se connecter à Bitbucket, afin de ne pas avoir à taper le mot de passe à chaque fois. On aura donc un fichier comme :

[ui]
username = Jean NEYMARD <jean@neymard.fr>

[auth]
bitbucket.prefix=https://bitbucket.org/
bitbucket.username=polo
bitbucket.password=polomdp

On remarquera que le username de bitbucket peut être différent du user de ui (qui est de toute manière une adresse email)  !

Quelques commandes

Si vous n'avez pas encore les sources sur votre machine, il faudra commencer par un clone pour associer le dépôt distant localement, puis un pull récupérera tous les fichiers.

Comprenez que Mercurial étant distribué, vous faites des opérations en local puis sur le dépôt distant.

En local

Pour ajouter des fichiers : hg add.

Pour supprimer un fichier inutile : hg remove.

Pour commiter tous les changements : commit (il faut toujours ajouter un commentaire donc soit vous serez amener automatiquement dans nano pour taper votre commentaire, soit vous le passer en paramètre par l'option -m "mon commentaire" ... plus pratique à mon avis).

En distant

Pour envoyer les sources (vers le dépôt distant) : hg push.

Pour récupérer, les sources : hg pull -u (le -u pour éviter de devoir faire un hg update en plus).

Après un pull, il faut faire un hg merge pour fusionner les changements distants avec les changements locaux (si vous en avez fait), suivi d'un hg commit.

Pour gérer les livraisons

Deux commandes vous aideront :

hg tag : pour identifier des versions avec un nom sympa plutôt qu'un numéro de révision (qui change selon les postes)

hg export : pour exporter des fichiers patch à appliquer pour passer d'une version à une autre.

 

Tout ceci est très succint, pour plus d'infos reportez-vous aux tutoriels de Mercurial déjà donnés, ou au livre référence The Definitive Guide !

 

Bonne gestion de versions !  wink

 

[ no comments ]

© Le Computing Froggy  !

  • Article Currently 1.00/5
  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

 Rating : 1.0/5 (2 votes cast)

Write a comment

What is the third letter of the word xukoy? :